ACTION (11/07/2011)

LE DIRECTEUR DE LA CARSAT DEBOUTE
FACE AUX CHIBANIS ET A TV BRUITS:
IL DOIT DEMISSIONNER


Plus soucieux de son image que de la situation des immigrés retraités dont il a organisé le contrôle et le redressement pour des sommes qui ont atteint pour certains dossiers plusieurs dizaines de milliers d’euros, le Directeur de la Carsat Midi-Pyrénées a une nouvelle fois perdu la face.

Le Tribunal de Grand Instance de Toulouse, par une décision du 5 juillet dernier, l’a débouté de l’ensemble de ses demandes dans l’instance qu’il avait engagée contre le collectif « Justice et Dignité pour les Chibani-a-s » et TV Bruits pour la diffusion d’un reportage sur l’occupation du siège de la Carsat il y a plus d’un an (voir la vidéo).

Le Tribunal l’a par ailleurs condamné aux dépens ainsi qu’au versement d’une somme de mille euros aux associations attaquées. En cherchant à censurer le reportage de TV Bruits, il s’attaquait ouvertement à la liberté d’expression du collectif, visant ainsi à réduire notre capacité de réaction et de résistance face aux attaques qu’il organise contre les Chibani-a-s. Devant l’indécence et le mépris de la CARSAT et de son directeur, le collectif « Justice et Dignité pour les Chibani-a-s » remporte une première victoire. M. Francis de BLOCK a commis une faute grave en s’attaquant aux Chibanis de cette façon. Qu’il assume ses actes. Il doit démissionner.

Par ailleurs, il serait scandaleux que les frais liés à cette procédure soient pris en charge par la CARSAT. La caisse de retraite ne doit pas servir à payer les égarements et les lubies de son directeur. Nous comptons sur les syndicats de la CARSAT pour être vigilants sur ce point. Nous remercions les partenaires et toutes les personnes qui nous ont apporté leur soutien à l’occasion de ce procès.

Le combat des Chibani-a-s pour faire reconnaitre leur bonne foi et leurs droits continue.

-NOUS DEMANDONS LA DEMISSION Du directeur de la CARSAT QUI NE SEMBLE PLUS EN CAPACITE D’ASSUMER SES FONCTIONS ET SURTOUT QUI A COMMIS UN FAUTE GRAVE EN S’ATTAQUANT UNE FOIS DE PLUS AUX CHIBANIS DE CETTE PIETRE MANIERE.

-NOUS DEMANDONS L'ARRET DES CONTROLES, LA RECONNAISANCE DE LA BONNE FOI ET L'ANNULATION DES DETTES DES CHIBANIS.

 

ACTION (21/06/2011)

LE DIRECTEUR DE LA CARSAT ASSIGNE LE
COLLECTIF JUSTICE ET DIGNITE POUR LES
CHIBANIS et TV BRUITS AU TRIBUNAL


Voir les photos de la mobilisation devant le TGI puis devant la CARSAT

Le verdict est attendu pour le 5 juillet 2011. A suivre donc...


 
SOUTIEN (21/06/2011)

LE SYNDICAT "SUD PROTECTION SOCIALE" SOUTIEN LES CHIBANIS


Le syndicat SUD Protection sociale qui dispose du section à la CARSAT Midi Pyrénées "denonce l'initiative scandaleuse du directeur" de la CARSAT et "exprime sa totale solidarité avec le Collectif Justice et Dignité pour les Chibanis"
Lire le Communiqué


 

URGENT


LE DIRECTEUR DE LA CARSAT ASSIGNE LE
COLLECTIF JUSTICE ET DIGNITE POUR LES
CHIBANIS et TV BRUITS AU TRIBUNAL

APPEL A RASSEMBLEMENT DEVANT LE TGI DE TOULOUSE LE MARDI 21 juin à 09h00

en savoir plus


 
ACTION (20/06/2011)

Campagne "Justice et Dignité pour les Chibani-a-s"
NON, LES VIEUX MIGRANTS NE SONT PAS DES FRAUDEURS !


Depuis quelques mois et sous couvert de lutte contre la fraude, les caisses de sécurité sociale (CARSAT, CAF, CPAM, MSA) multiplient les contrôles sur les vieux migrants, en particulier ceux vivant en foyer [1]. Du point de vue de l’administration, il s’agit de vérifier la condition de résidence en France et donc de vérifier le temps passé par les personnes sur le territoire français.

Face à cette situation qui a pris une tournure abjecte, les associations appellent à des rassemblements dans plusieurs villes de France dans la semaine du 20 au 25 juin pour exiger :

  • L’arrêt du harcèlement et des contrôles discriminatoires contre les vieux et vieilles immigré-e--s.
  • La suspension des poursuites et l’annulation des redressements
  • Une réelle écoute des vieux migrants et une concertation avec les associations
  • Le respect des textes et leur application avec discernement et humanité, dans le respect de la dignité des vieux et vieilles immigré-e-s
  • Une reconnaissance du droit fondamental d’aller et venir sans suspension des droits sociaux en France [5]

PROGRAMME DES ACTIONS PREVUES :

  • PARIS : le jeudi 23 juin 2011 à 15h, rassemblement devant les locaux de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV).
  • TOULOUSE : le mardi 21 juin à 9h, rassemblement devant le TGI (2 Allée Jules Guesde)  puis départ en cortège vers les locaux de la CARSAT (Place St Etienne) ou une pièce de théâtre sera jouée par les Chibanis.
  • LYON : tout au long de la semaine, campagne d’information par des militants du collectif dans les locaux des organismes de prestation sociale.
  • MONTPELLIER : Le Collectif SOS Chibanis 66, le collectif Chibanis PACA et le collectif de Montpellier se rassemblent devant le CARSAT à 11h00 (29 Ter Cours Gambetta).

LIRE LE COMMUNIQUE

Description : chibani samson


 
ACTION

FORUM "CHIBANIS CONTROLES"


Le premier Forum "Chibanis Controlés" s'est déroulé du 22 au 27 novembre 2010, place Arnaud Bernard à Toulouse.

L'objectif de ce forum est d'informer sur la situations des Chibani-a-s en général, et sur la situation des résidents du foyer Adoma "Le Fronton" en particulier, qui sont victimes du harcèlement des organismes de retraite et de prestations sociales depuis juin 2009.

La semaine a été ponctuée le Samedi 27 novembre à 15h00, par une MARCHE DE SOUTIEN AUX CHIBANI-A-S. .Nous avons porté symboliquement des vieilles valises. VOIR LES PHOTOS DU FORUM

Télécharger le programme du forum


 
ACTION

SIGNEZ LA PETITION POUR L'ARRET DE CONTOLES ET L'ANNULATION DES REDRESSEMENTS DES CHIBANIS


petition

 
VIDEO

FILM SUR LE COLLECTIF "JUSTICE ET DIGNITE POUR LES CHIBANIS réalisé par le service communication de la Marie de Toulouse




 
SOUTIEN (24/09/2010)

LES CHIBANIS GAGNENT LE SOUTIEN DU CONSEIL MUNICIPAL DE TOULOUSE


Le collectif "Justice et Dignité pour les Chibani-a-s" vient de trouver l’appui du conseil municipal de Toulouse dans son combat aux côtés des anciens travailleurs immigrés
Lire l'article sur le site "Station Capitole"
Voir la declaration de la Mairie de Toulouse: Cliquez ici

 
ACTION

LES CHIBANIS DANS LE CORTEGE DE LA MANIFESTATION CONTRE LA REFORME DES RETRAITES DU JEUDI 23 SEPTEMBRE 2010


 
ACTION

PHOTOS DE LA MOBILISATION
DU LUNDI 28 JUIN à TOULOUSE


Pour voir le reportage réalisé par TV Bruits cliquez sur la photo ci contre)
 
 

Pour voir le reportage de France 3 cliquez sur le logo ci contre avec le bouton droit de votre souris puis enregistrez sous (25Mo)

 
 
COMMUNIQUE

APPEL A LA MOBILISATION
LE LUNDI 28 JUIN à TOULOUSE
(Place Arnaud Bernard à 14h)


Depuis l’été dernier, la CRAM (Caisse Régionale d’Assurance Maladie) de Midi Pyrénées et la MSA (Mutualité sociale Agricole), ont effectué un contrôle massif sur un des plus gros foyer ADOMA (ex-SONACOTRA) de Toulouse, le foyer « Fronton » (2, place du Papyrus, 31200 Toulouse). Des centaines de contrôles ont ainsi eu lieu en France en direction des habitants des foyers de travailleurs migrants. Cette population est vulnérable, la plupart de ces hommes âgés ne savent ni lire, ni écrire le français, et ont des difficultés à remplir les papiers. Il ne s’agit en aucun cas de leur part d’une organisation frauduleuse vis-à-vis de l’administration française. A partir de ces contrôles, la CRAM et la MSA ont opéré des redressements allant de 1000 jusqu’à 22 000 euros pour certaines personnes... Lire le communiqué
Télécharger le Tract pour impression

 
COMMUNIQUE

NON AUX CONTROLES DISCRIMINATOIRES DES VIEUX MIGRANTS SOUS COUVERT DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE


Le collectif « Justice pour les chibani-i-as » et les associations signataires dénoncent l’acharnement croissant de certaines caisses de retraite, caisses d'allocations familiales et administrations fiscales vis-à-vis des vieux migrants démunis. Sous prétexte de lutte contre la fraude, la chasse aux vieux immigrés pauvres habitant les foyers semble avoir commencé... lire la suite
 
ACTION

OCCUPATION DE LA CRAM MIDI PYRENNEES
Le 15 mars 2010, des Chibanis, résidents du foyer ADOMA de Fronton à Toulouse accompagné du Collectif "Justice et dignité pour les Chibanis" ont occupé les locaux de la CRAM pour dénoncer des contrôles massifs ayant débouché sur des redressement allant jusqu'a 22 000 euros et que le collectif juge discriminatoires.
Voir le communiqué du collectif

VOIR LA VIDEO DE L'OCCUPATION
 


Cliquez sur la vignette pour voir les photos

 
APPEL NATIONAL DU COLLECTIF JUSTICE ET DIGNITE POUR LES CHIBANI-A-S

«JUSTICE POUR LES CHIBANI-A-S»
Pour le droit des Chibani‐ias à vivre dignement entre ici et là‐bas

Les conditions de vie des « vieilles » personnes retraitées immigrées vivant en France restent soumises à des restrictions, et des freins majeurs qui contraignent aujourd’hui leur droit de vivre dignement entre ici et là‐bas, entre logiques discriminatoires et inégalités sociales. Déjà dès leur arrivée en France dans les années 60 ou 70, pour beaucoup de ces hommes et femmes, il a fallu se battre contre le rejet et le racisme en vigueur, vivre pour certain‐e‐s dans la plus grande indignité (bidonvilles…), et travailler dans des conditions très pénibles. Le temps passé ici n’a malheureusement pas tellement arrangé leurs situations et conditions de vie... lire la suite